Il fait tellement chaud qu’il doit être possible de trouver la veste du père noël en vente sur la toile. Le samedi idéal et presque parfait : mon stade très subjectif du parfait étant à 30° celsius.

Nous (mon doudou et moi) on a baladé joyeusement notre amour dans les rues qui se cachent derrière la gare et on s’est posés avec fainéantise sur la petite place coincée entre les rues de la Méditerranée, Lamartine et Isidore Girard. Il y fait bon farnienter ! c’est calme et il n’y pas grand monde.

Il est midi moins 3 minutes et c’est moins deux pour la formule breakfast de chez PLANCH’ A PAIN. Un vrai jus de vraies oranges pressées, un très bon café et un croissant, le soleil assis à notre table, on a oublié de parler politique, logistique et pratique ! Et puis…même si le service était un peu pas souriant, on a bien compris que le personnage : il est comme ça ! Et finalement, ça lui donne même un certain charme.

Avant de repartir, on est repassés par la boutique, histoire de lui offrir un peu de nos sourires à nous avant de nous laisser couler, encore plus amoureux, le long d’autres rues qui se cachent, elles aussi, toujours derrière la gare.

 

 

Written by Mireill

Leave a Comment