Mes blogueuses adorées sont parties à l’autre bout de la planète et je reçois des photos, à tomber, de plages de sable blanc qui feraient rêver les plus fervents adorateurs de l’hiver. L’appartement est nickel et la paperasse…enfin à jour !

Tout aurait pu aller pour le mieux dans le meilleur des mondes si je n’avais pas reçu l’alerte nationale EDF m’expliquant « comment économiser l’énergie pendant la vague de froid ».
Si je ne me mets pas à courir dans tous les sens de façon tout à fait littérale, c’est bien ce qui s’est pourtant produit métaphoriquement. Je sors alors les livres les plus ingrats de ma bibliothèque, envoutée par l’idée que je vais être attaquée par un cyclone de vents sibériens et, telle une vaillante héroïne du « Jour d’après » je répertorie les chaises et tabourets qu’il faudra sacrifier pour survivre à cette attaque de la nature que je pensais jusque là bien aimable avec nous, les sudistes !
L’hystérie de mon imaginaire fort productif en ce moment de crise météorologique ne durerai heureusement que quelques minutes (au delà desquelles, par ce froid mentalement projeté, je n’aurai probablement pas survécu) et, mon calme et mes esprits retrouvés, je décidais donc du comportement raisonnable à adopter face à la menace imminente.

Ni une, ni deux, direction la salle de bain

C’est le timing parfait pour une séance de cocooning : je vais prendre soin de moi et ce faisant, vous faire profiter du tip beauté du moment !

 

Vu que j’ai récemment mariekondoïser ma salle de bain – sujet que nous prendrons le temps de développer une autre fois – le choix du soin, heureux élu, ne serait pas long ! Seuls les grands ont survécu à cette folie de l’ordre…et en cette froide journée de Janvier, aucun de mes favoris ne pouvaient égaler le masque d’argile chauffant de Befine.

Qu’est ce qu’un masque chauffant et à quoi ça sert me direz vous ? Facile : ça chauffe à l’application – magique – ça fait du bien au moral, ça détend et c’est efficace !
N’allez tout de même pas prendre peur de vous bruler puisque Befine chauffe de façon significative tout en restant absolument raisonnable pour votre jolie peau. Cette technologie surprenante permet à vos pores de s’ouvrir à l’idée d’être nettoyés, débarrassés de leurs toxines et du sébum en excès – magique encore.

Malgré sa composition (sans paraben, c’est important) : Cardamome et grenade, le parfum du masque Befine n’est ni très épicé, ni très fruité et d’après mon odorat, je dirai qu’il est plutôt neutre ; J’ai une préférence pour ce postulat, se relaxer étant à mon goût plus aisé dans une ambiance objective.
Même si les fragrances de la cardamome se font très discrètes, ses vertus anti-infectieuses n’en sont pas moins efficaces. La grenade se montre tout aussi généreuse avec ses bienfaits anti-oxidants et anti-inflammatoires et comme on est des déesses, Befine a pris soin d’ajouter à tout ça, de l’arnica dont le rôle apaisant n’est plus à démontrer.

 


 

Assez parlé, assez rêvé, maintenant que vous connaissez le fervent serviteur beauté de ces dames, il est temps de passer à la phase application.

Je vais être honnête avec vous : le masque chauffant a son caractère bien à lui et s’il vous prend l’envie d’aller chiner quelques avis sur internet, vous trouverez, sans chercher bien loin, quelques mécontentes dont les avis se rejoignent ; c’est pourquoi j’ai pensé important de vous donner quelques tips qui innocenteront mon chouchou du cocooning.
 

L’application


Le masque de Befine, très, très…trèèès épais, est difficile à sortir du tube ; sur ce point, malheureusement, la défense – moi même – ne trouve aucun argument sinon « prendre son mal en patience et se rappeler qu’après l’orage vient le beau temps, après l’effort, le réconfort ».
Puisque mon masque chéri présente quelques difficultés par ci par là, c’est sous la douche que j’en profite le mieux. Pour appliquer aisément l’argile, il est préférable de mouiller le visage au préalable ; je suis généreuse à l’application, n’hésitez pas à l’être !
C’est une session cocooning et je n’ai pas hésité à faire grimper la température de l’eau, ma salle de bain ressemble à un sauna. Ce qui est important avec tous les masques, c’est le rapport que vous aurez avec vous même : pour bien faire chauffer ce dernier, je prends le temps et la peine de masser vigoureusement mon visage pendant l’application, et puis, sachez le : le massage est le bienfait number one de n’importe quel soin de beauté.

La pose

 
Le masque doit poser pendant 5 minutes…je le garde un peu (carrément) plus.
 

Le rinçage


 
Verre eau
 

Pour certaines, les choses semblent se compliquer au rinçage. « Patience et longueur de temps valent mieux que force ni que rage » : Befine n’est pas le masque minute que l’on fait avant d’aller travailler ou retrouver l’amour de sa vie, à la hâte au restaurant.
Surprise, la première fois, par la texture très collante du masque, j’ai très vite trouvé la parade ; dorénavant, le rinçage est ma partie préférée du moment. Je prends le temps de mouiller mes mains et masser mon visage, remouiller mes mains et masser encore ; sentir ainsi le masque fondre petit à petit sous mes doigts. On ne se le rappelera jamais assez : quoi de plus magique et efficace que le contact de notre peau avec…notre propre peau

Une fois le rinçage fini, il ne reste plus qu’à tourner le pommeau à fond : objectif froid – je sais je sais – et clore avec un bon jet d’eau glacée, histoire de refermer les pores et raffermir sa nouvelle peau toute propre.

Ainsi s’achevait ma petite séance cocooning, je n’avais certainement pas suivi les conseils de EDF en matière d’économies d’énergie mais j’avais complètement oublié l’alerte grand froid qui allait frapper la France ! j’étais détendue et plutôt bien partie pour une soirée zen.
J’enfilais mes plus grosses chaussettes, un pyjama cosy pour les soirées qui m’appartiennent et hop ! direction le canap, une tasse de thé, une séance Netflix et un bon bouquin…à moi le week-end…
 
 
 

☁ Ce que certain(e)s pensent ne pas aimer ☁ ❤ Ce que ça a de bon pourtant ❤
C’est épais et difficile à manipuler on a rien sans rien
Le rinçage est difficile On en profite pour masser le visage
Ca laisse la peau grasse C’est un soin du soir, la peau est richement nourrie


Ce qu’il faut retenir :

  • J’ai menti…mes paperasses ne sont JAMAIS à jour
  • Les Norvégiens sont foufous mais ils dépensent moins d’eau chaude
  • Les chaussettes en laine, ça gratte et c’est pas détente
À plus tard les amis

Written by Mireill

Leave a Comment